Le robot humanoïde Sophia s’exprimera lors du Congrès mondial sur les solutions IdO (http://www.iotsworldcongress.com) en tant qu’intervenante dans le cadre de deux tables rondes du Forum sur les solutions de chaîne de blocs, un événement parallèle au sein du salon professionnel sur l’Internet industriel des objets organisé par Fira de Barcelona. Le 4 octobre, Sophia parlera de l’avenir passionnant pour l’humanité promis par la convergence de technologies émergentes comme la chaîne de blocs, l’intelligence artificielle, la robotique, l’impression 3D et l’Internet des objets.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20160513/367297LOGO )

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/561952/IOT_Sophia.jpg )

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/561953/Sophia_the_Robot.jpg )

Sophia figure parmi les 365 intervenants internationaux participant au Congrès mondial sur les solutions IdO (IoT Solutions World Congress – IoTSWC) et au Forum sur les solutions de chaîne de blocs du 3 au 5 octobre, un événement qui fait partie de la Barcelona Industry Week. Le congrès IoTSWC est le plus grand événement au monde dédié à l’Internet industriel et le seul à combiner un espace d’exposition, des sessions d’échange de connaissances, des bancs d’essai et des opportunités de réseautage professionnel au plus haut niveau.

Les intervenants incluent Joe Paradiso de MIT Media Lab, Mikko Hyppönen, expert en cybersécurité et directeur de la recherche chez F-Secure Corporation, Mark Matthews, directeur des opérations de planification client chez American Airlines, et Carlos García-Galan, responsable de l’intégration au sein de la division Véhicule d’équipage à usage multiple de la mission Orion de la NASA. Quant au Forum sur les solutions de chaîne de blocs, il accueillera notamment Jon Matonis, créateur de la Bitcoin Foundation, Mike Costache, fondateur du Blockchain Investors Consortium, et Erik Beijnoff, directeur des programmes de Spotify.

Parmi les 240 entreprises exposantes, 30 % de plus qu’en 2016, on peut citer ABB, Accenture Digital, Analog Devices, Deloitte, Google Cloud, Honeywell, Huawei, Intel, Microsoft, SAS, Schneider Electric, Telit, Vodafone, Wipro, Amazon Web Services, Everis, Fiware, Harting, HBC, Hewlett Packard, IoT Works, Kaspersky, Microsoft, National Instruments, Nokia, Optimal Plus, Orange, PTC, Red Hat, Sigfox, Telefonica, Thales, T Systems et Yokogawa.

Le congrès IoTSWC incorporera une zone de 11 bancs d’essai permettant aux visiteurs de voir l’Internet industriel en action. Il y aura des ascenseurs, des bateaux, des drones, des systèmes d’irrigation connectés, des robots d’inspection pour plateformes pétrolières et des systèmes visant à éviter la gelée prématurée dans les vergers. Cette zone mettra en valeur des solutions permettant d’améliorer la sécurité au travail dans le secteur industriel, d’éliminer les temps d’arrêt dans les usines et d’interconnecter les machines et les processus, ainsi qu’un système de gestion logistique de la chaîne du froid et une démonstration de la manière d’éviter les cyberattaques.

Le congrès IoTSWC démontrera les prévisions de croissance rapide de l’IdO dans plusieurs secteurs. Les visiteurs de l’édition précédente ont prévu d’investir plus de 13 000 millions d’euros dans des systèmes d’IdO jusqu’en 2020, d’après une enquête menée par l’organisation.

LA SOURCE Fira de Barcelona

Powered by WPeMatico