TOKYO, le 13 novembre 2017 — Hiromasa Ikeda, vice-président de l'association bouddhiste Soka Gakkai International (SGI), s'est joint à d'autres participants pour souligner les arguments moraux afin de débarrasser le monde des armes nucléaires et a invité à déployer des efforts supplémentaires en matière de sensibilisation lors de la conférence « Perspectives pour un monde exempt d'armes nucléaires et pour un désarmement intégral » qui s'est déroulée au Vatican à Rome les 10 et 11 novembre.

Ikeda a déclaré : « Les armes nucléaires sont dangereuses d'un point de vue de la sécurité. D'un point de vue éthique et moral, elles sont une erreur. Cela rend les armes nucléaires inacceptables, peu importe qui les possède. Avec les risques géopolitiques de conflit nucléaire atteignant des niveaux sans précédent, il est essentiel que cette sensibilisation soit partagée largement par tous. »

Il a également souligné l'accent pédagogique mis par la SGI pour créer des opportunités de dialogue. « Cela peut favoriser une prise de conscience partagée selon laquelle les armes nucléaires, peu importe qui les possède, sont dangereuses et sont une erreur en tant que moyen pour protéger les biens et les personnes que nous chérissons. »

SGI a été l'une des 13 organisations coopérantes impliquées dans la conférence organisée par le dicastère du Vatican pour le service du développement humain intégral.

Le 10 novembre, les participants à la conférence ont été reçus en audience par Sa Sainteté le pape François, qui a parlé de la « mentalité de peur » créée par les armes nucléaires, déclarant : « Les armes de destruction massive, et en particulier les armes nucléaires, ne créent rien d'autre qu'un faux sentiment de sécurité. Elles ne peuvent constituer la base d'une coexistence paisible entre les membres de la famille humaine, qui devraient plutôt être inspirés par une éthique de solidarité. »

Plusieurs lauréats du prix Nobel de la paix ont participé à la conférence, et notamment Beatrice Fihn, directrice de l'ICAN (Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires), lauréate du prix Nobel de la paix 2017, qui remercié les personnes de foi pour leurs efforts à l'égard de l'adoption historique du Traité d'interdiction des armes nucléaires au mois de juillet cette année, déclarant : « Ce traité n'est pas l'étape finale de notre parcours pour sortir des ténèbres du nucléaire, mais le début de la fin. »

D'autres lauréats du prix Nobel de la paix se sont exprimés, parmi lesquels Muhammad ElBaradei, Jody Williams, Muhammad Yunus, Mairead Maguire et Adolfo Perez Esquivel. Des représentants de haut rang de l'ONU et du Comité international de la Croix-Rouge, ainsi que Masako Wada de la Nihon Hidankyo, une victime du bombardement atomique de Nagasaki, se sont également exprimés.

Son Éminence le cardinal Peter K. A. Turkson, préfet du dicastère pour le service de développement humain intégral, a clôturé la conférence en appelant à un dialogue et une action continus, déclarant : « Tout est relié et nous sommes tous reliés. Ensemble, nous pouvons débarrasser le monde des armes nucléaires, investir dans le développement humain intégral et bâtir la paix. »

Parmi les autres organisations coopérantes, citons l'Ambassade d'Italie près le Saint-Siège, la Conférence des évêques catholiques d'Allemagne, la Conférence des évêques catholiques du Japon, le Centre interdisciplinaire « Sciences pour la paix » (CISP) de l'Université de Pise, l'Université de Georgetown, l'Institut Kroc pour les études internationales sur la paix de la Keough School of Global Affairs, Mazda Motor Europe GmbH, Université Notre-Dame, Nuclear Threat Initiative, Pugwash Conferences on Science and World Affairs, Senzatomica et l'Union italienne des scientifiques pour le désarmement.

L'exposition contre les armes nucléaires Senzatomica, une création originale de l'Istituto Italiano Soka Gakkai, a été présentée pendant la conférence.

Soka Gakkai International (SGI) est une association communautaire bouddhiste avec 12 millions de membres à travers le monde. Elle mène depuis 60 ans des activités d'éducation en faveur de la paix visant à abolir les armes nucléaires.

Contact :
Joan Anderson
Bureau des informations publiques
Soka Gakkai International
Tél. : +81-80-5957-4711
Fax : +81-3-5360-9885
Adresse électronique : anderson[at]soka.jp

SOURCE Soka Gakkai International

Powered by WPeMatico